Carnet de timbres

Un carnet de timbres est une des façons de conditionner les timbres-poste pour les vendre. Un bloc de timbres est fixé sur une couverture de papier ou de carton ; le bloc est généralement composé de dix timbres en un rectangle de cinq timbres en longueur et deux en hauteur. La gomme des timbres étant protégée par la couverture, les utilisateurs risquent moins de voir les timbres adhérer accidentellement sur des supports que s’ils avaient acheté un morceau de feuille.
Les deux premiers carnets de timbres-poste sont émis en 1906, et leur couverture vierge de publicité est surchargée de la nouvelle valeur marchande de 2 francs en 1910.

  • 40 timbres à 5 centimes au type Blanc, vendu 2,05 francs en 1906
  • 20 timbres à 10 centimes rouge au type Semeuse camée, vendu 2,05 francs en 1906.

Les deux premiers carnets de timbres fiscaux ont été émis en 1915, et leur couverture aussi est vierge de publicité. Ils contiennent, l’un 20 exemplaires et l’autre 50 exemplaires du timbre de 10c de Quittances horizontal au type «Médaillon de Tasset».
Ils ont été précédés de 2 carnets de 20 exemplaires du timbre 10c de quittances vertical de 1891 au type «Médailon de Tasset», qui n’ont pas été émis. Le catalogue Yvert fiscal les date de 1915, mais il se pourrait bien qu’ils soient antérieurs. Ces deux carnets ne sont connus qu’avec tous leurs timbres surchargés «Epreuve». L’un d’eux est composé de 5 blocs de 4 et l’autre de 2 blocs de 10. On connait aussi un essai du premier de ces carnets, avec 5 blocs de 4 non dentelés.

Plan du site